La Chiouze des Portes en Ré

La Chiouze ou Chiouse est une écluse des Portes-en-Ré située à l’entrée du Pertuis Breton, au Nord de l’île de Ré. Son orientation sur l’estran est Nord-Est vers les côtes vendéennes (La Tranche sur Mer). Quasi épargnée par les fortes houles d’Ouest, elle subit les houles venant du Nord et du Nord-Ouest. Les forts courants de marées entrant et sortant du Pertuis Breton, deux fois par jour sont une contrainte à laquelle s’ajoutent les courants de la dérive littorale ( parallèles au continent ) avec leur transport de sédiments comme le sable notamment .. .À l’ automne 1983, les Affaires Maritimes répertorient La Chiouze ainsi que La Providence et La Grande Écluse, toutes trois des Portes en Ré, comme faisant partie des dix dernières pêcheries en activité dans l’île de Ré. Les noms des pêcheries tels que La Chiouze ou Le Creux-du-cul pouvaient « obliger » celles et ceux qui prononçaient leur nom, à les transformer pour les rendre plus « polis », ainsi les religieuses qui avaient une part dans La Chiouze parlaient elles pudiquement de La Niouze ... L’état des parcs et pêcheries de l’île de Ré dressé par les officiers de l’amirauté de La Rochelle en 1752, précise que parmi ses propriétaires figuraient Jean Grisard, notaire, et Mathieu Mousnier, marchand, ainsi que Jean Lemée, sieur qui possède des parts dans les écluses Joane et Creux-du-cul ( sources Les Ecluses à Poissons de l’île de Ré, de Jacques Boucard, l’ouvrage référence en France et en Europe ).
Son chef d’écluse est Marcel Moa, parmi ses codétenteurs, on trouve Michel Fruchard...
La Chiouze est une grande écluse de 597 mètres de mur pour une surface de 45 950 m2. Elle passe parmi les écluses de l’île de Ré, pour avoir le mur le plus haut puisqu’il dépasse les 2 mètres. L’épaisseur et la hauteur de ses murs, en font une des pêcheries les plus massives de l’île. Son accès se fait par la plage du Marchais au lieu-dit Le Petit Marchais. Au Nord de La Chiouze on trouve les écluses L’Écluseau (en ruine), La Grande Écluse (en activité), La Gibaude ( en ruine). Au Sud de La Chiouze on trouve Le Trou d’Cheux (ou Creux-du-cul) ( en cours de reconstruction ), La Glatière ( en ruine) et La Providence ( en activité).

Dominique Chevillon